Shocker  ( Octobre 1989)

 


 

 

Shocker

Créateur de Freddy ... " le cauchemar peut commencer "... on dirait un jeux de mots pourri.

 

Jonathan est un étudiant comme les autres, si ce n'est qu'il a été adopté. Un soir alors qu'il dort dans sa propre maison, il est réveillé par un horrible cauchemar. Dans ce cauchemar sa famille d'adoption est massacré par un tueur en série. Et mise a part le père qui est inspecteur de police et qui était en mission, il n'y a aucun survivant. Mais ce rêve n'en était pas un. Il a clairement eu une vision, et a vu le visage du tueur et même son nom sur le fourgon de ce dernier. Aussi vite qu'il puisse le faire, il prévient sont père qui a du mal a le croire. Mais étant  a cours de piste pour traqué ce tueur, le père de Jonathan fini par suivre la piste que lui donne son fils. La police  finis par arrêter le tueur en série du nom de Horace Pinker. Mais lors de son exécution, tout ne ce passe pas comme prévue. L'esprit de ce dernier arrive a prendre possession du médecin, qui vérifie son état de santé après l'electrocution, afin de pouvoir ce venger de la personne qui l'as fait arrêter.

 

 

 

choc

Laissez moi vous mettre au courant.

 

Les petits amis, l'heure est grave. Suite au visionage de ce film, j'ai subit un grave choc émotionnel. ( mais qu'est ce qui t'as ... Shocker ? [ fallait bien que cette  blague arrive tôt ou tard ]) Imaginez un film , moyens, sans grande envergure, voir juste une point de potentiel intéressant. Et imaginez que ce film devienne, au cours du dernier tiers du film, un bonne grosse bouse digne des pires nanar [ nanar a gros budget tout de même ]. Et maintenant ressentez la douleur physique et mental que j'ai pus ressentir. Il y avait peut être des signe avant coureur, mais je n'ai rien vu venir avant ce passage. Et tout ce que j'ai pu ressentir a se moment la c'est l'immense envie de me laver les yeux à la javel, et de me jeter la tête tout droit dans les mur pour oublier ça. Parce que ouai quand j'ai dit " nanar " c'est pas juste  " ouai le film est a la limite du film normal et du nanar " .... Pas du tout. C'est bel et bien un nanar dans toute sa splendeur ( ça fait un paquet de " nanar " en peu de temps tu trouve pas ? ). Pas faux. Bon, ben si vous êtes intrigué par le coté " merde au rabais " du film, soyez patient j'en parlerais après. [ pourquoi pas maintenant ? ] Parce que je vais d'abbord parler des "bon" coter du film. Et avant ça, il faut que je vous explique pourquoi je n'ai rien vue venir. C'est simple. Un nom, Wes ( capitaine ) Craven. " Tien, mais je le connais ce nom ". Et effectivement je le connais. Pour ce que ça parle pas , Scream, La colline a des Yeux, Les Griffes de la Nuit [ Freddy 1 ]. Tout ça c'est son oeuvre. Et parmi ça, une horreur que je n'oserais même pas qualifié de film.

 

 

 

Espece d'enfoiré

- Petite fille possédé : Aller! Espèce d'enfoiré, avance!

 

 

Bon c'est bien, mais un nom, aussi célèbre soit il, ne fait  pas forcement un bon film. Y a qu'a ( danser ) voir des film comme Indiana Jones 4 pour s'en rendre compte ([ espèce de troll] espèce d' elfe de sang ). C'est pour ça que je vais parler des autres "bon" point du film, a savoir les acteur, les personnages et l'histoire. Donc dans l'ordre... Les acteurs. Et je doit dire qu'il sont plutôt bon, crédible dans leur rôle. Mis a part un avec qui j'ai du mal. Pas de bol pour le film, il s'agit de l'acteur principal ( le méchant ? [ non le gentil ]). Bien sur qu'il s'agit du gentil. Vous me connaissez ce n'est pas mon genre de dire du mal [ NOOOOON pas du tout ], mais effectivement il est gentil ( ou est ce que j'ai déjà entendu ça ? [ c'est ce que je dit a mes amis en parlant de toi ]). Non plus sérieux, je sais pas si c'est l'acteur, le personnage ou la Vf qui merde. Mais y a des moments, j'ai l'impression de voir un demeuré. Tien en parlant de Vf, je tien a dire que la voix Vf de Horace Pinker ( quel nom de merde [ je confirme ]) est juste incroyable. On sent bien le méchant dans sa voix. Et ce qui me fait aussi dire que les acteurs sont bon c'est quand Horace Pinker [ décidément j'ai du mal avec ce nom ] prend possession des autres. On retrouve exactement les mimique et la manière de parler du personnage.
Justement les personnage ( transition de malade )... Oh toi ta gueule. Donc les personnages sont " crédible ", autant que c'est possible, dans leur comportement et leur manière de parler. Ils nous prennent pas trop pour des cons, si ce n'est que les flic sont peut être les plus stupides au monde. Mais bon passons c'est pas trop grave. Donc oui les perso sont crédible et varié. Exemple oblige ... sans aucun spoil [ mouai ]. Quand Jonathan ( Hart woh oh oh! Jennifer Hart ... C'est la série Pour l'amour du Risque ... mais c'est connu [ non ]) annonce qu'il a eu des visions des meurtres, seul ses meilleur amis le croit, les autres hésite entre le fait qu'il est peut être fou, drogué, ou sous le choc des récent évènements. Perso si mon frère venait me dire sans aucune preuve qu'il a eu des visions d'un meurtre avant que ça se passe, je lui dirais qu'il a fait un rêve ( bleu ) avant de le croire.

 

 

 

shocker-1

 - Qu'est ce que t'as me regarder comme ça? Tu en veux aussi ?

 

Troisième point. (un bon point ?) Passable on va dire. L'histoire. Pas vraiment mauvais, ni bon. En fait le vraie soucis de l'histoire viens surtout de la  2eme partie du film. Parce que sinon l'histoire n'as pas trop de soucis. Le méchant n'est pas vraiment mort et a des pouvoir ? Et alors. C'est du déjà vu. Les  Griffes de la nuit, c'est quoi l'histoire rappelez moi ? Par contre autant la source des pouvoirs de Pinker est subtilement suggéré, autant on se fou royalement ( d'un rugissement bestial ) des origines du dons de notre héros. Le types a quand même des vision, et ça fait un peu bizarre de ce dire qu'il a ce dont comme ça tout d'un coup ( comme un mutant de X men ). Je sais pas ils auraient pus lui faire dire " tout petit, j'ai toujours su que j'était différent " ou un connerie comme ça. Parce que du coup le gentil a ses pouvoirs, sans aucun raison [ si ce n'est le prévenir de la mort de ça famille ], bien avant le méchant. Et il c'est même comment les contrôler. Et du coup, ça fais bizarre. Autre chose, et la désolé mais je vous fais un mini(pous) spoil, une personne proche de Jonathan meurt mais reviens le voir plusieurs fois, en tant qu'esprit, sans aucune véritable raison si ce n'est pour dire au héros " il faut que tu gagne face au méchant et il faut faire comme ça ".
Bon du coup on va attaquer la parti qui fâche. Spoil spoil spoil. L'idée la plus conne du film c'est que au 2/3 du film Horace découvre/se rend compte/révèle qu'il est capable de voyager a travers les ondes télé. Ce qui le permet de tué a peu prêt n'importe qui dans le monde. Qu'il voyage a travers l'électricité, je  m'en fou. Le titre du film c'est Shocker pour électricité, et il aurait du mourir sur la chaise électrique donc c'est logique. Mais, déjà, les ondes télé et l'elèctricité c'est pas la même chose. Ensuite qu'il puisse sortir d'un écran télé [ en verre] pour tué fais vraiment bizarre si il est électrique [ je suis pas sur que ça passe ]. En plus il peux aussi possédé un fauteuil de massage, mais la c'est plus qu'un détail. Mais surtout, SURTOUT, il arrive a embarquer le héros dans la télé. En plein milieu des émission, film, et documentaire qui sont en train de passer au moment même. Et ils interfèrent avec les émissions et les film. Et le monde entier ( plutôt les État Unis), les voient ce battre comme des chiffonniers. En plus la qualité des effets spéciaux et digne du générique de Marshall et Simon [ une série avec des gamins, allez voir sur Youtube. Eerie Indiana en Vo ].En gros une course poursuite dégueulasse sur un fond vert sur le quel on se serais torcher le cul. Et c'est pas fini. Le héros arrive a trouver un moyen pour battre le méchant en se servant d'une télécommande qui arrive a mettre le méchant en pause, l'obliger a ce frapper et ce cogner les mur etc... Depuis quand, peut on autoriser ce genre de chose dans un film comme ça? Je suis pas contre quand un film part en délire complet, quand c'est bien fais et limite cohérent. Dans Une nuit en Enfer, ça part complètement en cacahuètes, mais ça reste " cohérent". Je veux dire tu a pas de " tout d'un coup " des alien arrive et se transforme en vampire. Il sont directement dans un repère de vampire et ils ne le savaient pas. La, dans ce  film,  ça devient ridicule, tout d'un coup et sans raison. Vous pouvez penser ce que vous voulez, mais ça fait vraiment gros nanar. Fin de Spoil.

 

Voila j'aurais sûrement d'autre chose a dire sur ce film. Mais j'ai pas le temps, ni l'envie de pousser le bouchon trop loin ( maurice ). Franchement, si vous avez l'occasion de le voir a la télé, regarder le. Le film et mal foutu [ surtout a  la fin ]. Mais il vaut quand même un petit coup d'oeil. Par contre réfléchissez y a deux fois avant d'acheter le Dvd.