Salut les petits amis, ça faisait longtemps que je n'ai pas écris un article. [ roooooooh! mais c'est pas vrai, tu peux pas nous foutre la paix un peu. tu étais  tranquille et sain d'esprit depuis 1 an. et voila que tu replonge dans la démence. parce que je te rappel qu'en faite tu te parle a toi même et toi même ] C'est bon tu as fini ? ( ben pourquoi tu es si énervé ? [ ouai ben désolé mais j'en ai marre de voir des films de merde]) Et si je te dit qu'aujourd'hui on va parler d'un bon film [ mouai .... ]. Et si je te dit qu'on va aussi parler de bon film pour au moins les 3 prochains articles.

 

 

New York 1997 ( Juillet 1981 )

 

 

 

affiche - Escape from NY 02

Je mets l'affiche américaine parce qu'elle est classe [ et mensongère aussi ].

 

En 1988 la criminalité au USA est tellement importante que l'Etat décide de crée une immense prison avec l'île de Manhattan. Une prison sans garde a l'interrieur, une prison ou les prisonniers sont libre de faire ce qu'ils veulent, mais si ils essaient de s'évader, ils seront abattus pas les force de l'ordre qui patrouille sur le mur qui entoure l'île et qui bloque les ponts. Près de 9 ans plus tard, l'avion du président est détourné au dessus de la prison. Et ce dernier ce vois obligé de s'ejecter et tombe en plein millier de Manhattan. Quand la police essaie d'aller a son secours, un prisonnier leur annonce que le président est pris en otage et que si ils voient encore un représentant de l'ordre cela signerai la mort du président. Par chance le chef de la police a un atout dans ça manche. Snake Plissken, un héros des force spéciale militaire devenue un célèbre hors la loi, viens d'être capturé. Un marché est conclue. En échange de sa liberté, Snake doit ramener le président en moins de 24 h sans quoi les micro bombes, que des scientifique on injecté en Plissken, exploseront.

 

 

Los Angeles 2013 ( Aout 1996 )

 

 

affiche - Escape from LA

Il a un petit coté " rebelle " de la série du même nom.

 

Suite a l'incident survenue a New york, un candidat a la présidence ce fait de plus en plus présent. Critiquant de façon extrêmement religieuse et conservatrice les dérives de la société, il prend encore plus d'importance quand il " prédit " que Los Angeles sera puni par dieux pour son comportement déviant et que peu de temps après cette dernière subit un tremblement de terre extrêmement puissant, suivie d'un tsunami. Prouvant au yeux de la plus part des américain qu'il a raison ils décident de l'élire président a vie. Et en tant que première action de président il déclare que la toute fraîche île de Los Angeles ne fais plus parti des USA et que se sera la que seront envoyé tout les indésirables. C'est a dire , criminels, non chrétiens, étrangers, homosexuel ,et tout ceux qui ne respecterai pas les saintes écritures. Et pour s'assuré de ça , il fait construire un mur côtier pour surveiller l'île. C'est alors qu'en 2013, sa propre fille, manipulé par un terroriste révolutionnaire, vole un appareil qui pourrais détruire toute la technologie du monde et s'enfuit sur l'ile.
Chaque tentative pour récupéré la mallette contenant " l'arme " sont soldé par un échec. Il ne lui reste qu'une solution avant que les révolutionnaire ne se servent de l'arme, Snake Plissken. Ce dernier viens de ce faire capturé et il es le seul qui serais capable d'aller sur l'ile récupéré le contenue de la mallette et de repartir. Mais pour être sur qu'il obéisse, on lui inocule un virus qui le tuera dans moins de  10h et dont seul les agent du président on le remède.

 

trap

( It's a trap !!! )

 

Bon alors [ elle est ou l'arnaque ?!? ]. Y a pas d'arnaque! Oui je sais, j'ai dit que je parlerais d'un bon film. Et vraisemblablement il y en a deux. Mais c'est parce que certain considère que le 2eme est identique au première [ donc un remake ]. Réponse courte " oui" , réponse longue " oui .... mais c'est pas pareil " [ parce que .... va falloir approfondir ]. Ben justement c'est ce que je pense que fais le 2eme film ( j'ai rien compris ).
John Carpenter, alias Big John pour les intimes, aussi douer soit il pour les films [ d'horreur ] ne peut pas forcement ce permettre de " dire " tout ce qu'il a envie de dire ou critiquer dans ses premiers films. Car ouai " New York 1997 " est sont 5eme film. Et quand bien même " Halloween " était un super film, le fait de critiquer et ce moquer du président et de son gouvernement peux refroidir plus d'un studio de production. Parce que oui un film, où le président est dans une merde pas possible a cause de ses propre choix et dont la seule solution qui reste est un hors la loi, c'est clairement pour critiquer ou se moquer de ses choix. Et par conséquence sûrement ce du vrai président de l'époque ou le scénario a été écrit. [ et ? ] Et du coup il est normal qu'il est préféré faire ou refaire sont film pour ne pas être " bridé " dans ses propos. Sauf que je ne considère pas que le second film soit un remake.

 

 

 

blouson

Regardez c'est clairement diffèrent ..... il a plus du tout le même blouson.

 

 

Bon vous semblez toujours un peu perdu ( clairement .... oui  [ non moi ça va je crois voir ou tu veux en venir, et c'est ça qui me fais peur  ]). Bon on va quand même faire une petite liste des points commun qui pourraient faire de ces films des remake ( [ si tu me sort un " check " je te jure que je  vais t'enfoncer mon pied si profondément dans ton cul que ta bouche finira par sentir comme mes chaussettes .... pigé ? ] ..... oui oui ).
Déjà le pitch de base semble le même. Le président décide de faire, d'un symbole des États Unies, une prison parce que la situation lui échappe. Surtout que se sont les deux ville les plus connue des USA. Et je dirais même que ce sont sont des symbole américain par le biais de la Statue de la Liberté et de Hollywood [ sauf que la statue n'est pas dans la prison, mais sert de " base " a la police ]. Ensuite il y a le fait que Snake soit la seule solution qu'ils aient. Le fais qu'on lui injecte quelque chose pour l'obliger a coopérer. Le fais qu'il soit pressé par le temps. Le fait que malgré qu'il arrive seul sur l'île, il finit par ce faire quelque alliés dont au moins un avec qui il a déjà bossé. Le fait que tout le monde le connais ou reconnais. Et le fait que tout le monde pensaient qu'il était mort avant de le voir ou revoir. Puis il y a les fins que je ne spoillerais pas [ c'est bien ] mais qui sont très similaire entre les 2 films. Et il y a sûrement d'autre point qui m'echappe ( comme ? [ connard , si ça lui échappe c'est qu'il peux pas te donné d'exemple ])
Sauf que tout ça ne justifie pas pour dire que le film est un remake. Dire qu'il y a beaucoup de point commun, je veux bien. Et ça serais un autre type que Carpenter qui aurais fais le deuxième film j'aurais peut être plus vue comme un remake , ça oui. Mais là disons que c'est " normal ". 
Mais ce qui me fait vraiment penser que ce n'est pas un  remake c'est que les deux films sont pensé différemment. Déjà le message passé est différent [ a 2 ou 3 chose près ]. Mais surtout, les deux films sont construit de façon différente. Le premier, il s'agit d'un film qui ce veux d'infiltration, qui pose une ambiance pesante [ ce qui est un point fort de Carpenter ]. Et le deuxième, c'est plus pensé comme un film d'action. 
Pourquoi et comment vous allez vous demander ( non moi je me demandais " si on fais des gaufre avec de la pâte à crêpe, est ce qu'il faut appeler ça des cauffre ? [ et moi je me demandais quand est ce que tu allez dire une connerie ]). Alors comment ? Tout simplement en reduisant le temps de Snake. Avoir pratiquement 24 h pour trouvé quelqu'un dans New york dans une ville, certes criminelle, mais sans arme a feu [ normalement ], c'est dur. Mais beaucoup moins que de trouver quelque chose de précis en 10h dans une aussi grande ville, régit par des révolutionnaire /  terroriste armés pour faire la guerre. Forcement dans le 2eme film il n'as pas le temps d'essayer de faire dans la finesse. Forcement que dans le 2eme film il va prendre des risque inconsidéré. Forcement qu'il va essayer de tuer plus de personne. Forcement qu'il va faire des truc qui vont être beaucoup plus débile. 
Et si vous vous demandez pourquoi John Carpenter est passez d'un film qui ce veux d'infiltration a un film qui ce veux d'action c'est parce que d'après ce que j'ai pus comprendre, il a toujours rêvé de faire une western [ ça a aucun rapport ]. Tu es sur ?

 

 

duel

 

Et ça , ça fais pas duel dans un western ?

 

Vous vous dites que ce plan en mode " duel au soleil " ( mais c'est en pleine nuit ! ) est juste un clin d'oeil ( c'est marrant parce que Snake n'en a qu'un ) ou du pur hasard. Dans ce cas .... dans le désordre. Des coups de poing de cowboy qui font " paf " et qui assomme en un coup, un héros solitaire, une sorte de French Can Can [ le pire c'est que c'est vrai ], et Lee van Cleef ([ non ce n'est pas le mélange entre Bruce lee, Van Damme et Daniel Radcliffe ] pourtant on dirais ). Pour ce qui ne connaisse pas c'est un acteur surtout connue pour des rôles dans des westerns. Et d'ailleurs dans le film de Carpenter il s'appel Bob Hauk et ça fais sûrement référence a Howard Hawk qui a réalisé pas mal de westerns [ comme Rio Bravo par exemples ], les deux noms ce prononçant pareil. Ce qui pour moi, donne l'impression qu'il a essayer de faire une sorte de  nouveau western ( de Mc Solaar ). Le problème c'est autant en 1981 faire du western sans western ça passé bien ( comme l'alcool sans alcool ? ). Autant c'est plus casse gueule dans les années 90 de faire un film comme ça sans une bonne dose d'action pour concurrence les Stalonne, Schwarzy, Bruce Willis, Mel Gibson et autre.
Et le gros problème de Carpenter c'est que l'action pour de l'action, il c'est pas faire [ enfin tu critique le film, j'étais en train de me demander si tu allais nous gonfler jusqu'a bout avec ton western ]. Parce que ouai, le problème numéro 1 du second film c'est bien les scènes d'actions. Scènes d'actions qui sont, certes pas si mal filmé voir même très esthétique , mais néanmoins ( stupéfiante ..... C'est dans Harry Potter ..... quand il va chercher sa baguette [ on a compris, mais c'était pourri ] ) ridiculement exagéré. De plus par moment les effets spéciaux sont un peu trop voyant dans ces scènes. Autant dans le premier film, il y a bien une scène ou deux ou l'on peux distinguer le matte painting mais ce n'est que pour des scènes d'exposition. Autant dans le second film c'est d'autant plus flagrant par moment, alors qu'il y a 15 ans de différence entre les deux. ( j'ai une question .... c'est quoi le " trucmuch painting "  ? ) Bonne question [ j'avoue ]. Tu vois quand un acteur est devant un arrière plan en carton où tout est " peint " dessus ? ( oui ... ) Ben c'est ça. C'est un peu l'ancetre du fond vert. Après tout les effets spéciaux ne sont pas a jeter. Au contraire, il y en a pas mal qui sont réussies, et ça dans les deux film. Et même si le matte painting peut être repéré, il n'est reste pas moins que les décors sont réussis.

 

Il est grand temps de conclure. Vous devez regarder ces films ..... au moins le premier. Et ça pour deux raison. Premièrement, John Carpenter a réussi a poser une ambiance bien particulière qui rend le film super. Le jeux d'acteur, et le choix d'acteur sont juste géniaux. Et l'histoire est pas mal. De plus la bande sont est juste a tomber. Rien que le thème d'intro me fais rêver [ peut être aussi parce que tu as vue et revue le film ]. Deuxième point New York 1997 a été l'élément principal qui inspiré un très grand jeux vidéo [ ainsi que ses suites ]. A savoir Metal Gear Solid ( le jeux avec un gars des force spécial qui fume des clopes , qui doit s'infiltrer dans une base et qui s'appel Solid Snake ? ). Précisément.